Faire mon jardin

Mis à jour : juin 10

Sur mon nouveau terrain, qui est plus grand que l'ancien, je devais repartir à neuf pour me faire un jardin... j'allais opter pour un jardin traditionnel en pleine terre ou avec des bacs en bois?





Commencer à planter quelques légumes

Depuis déjà plus dix ans, je fais un jardin à toutes les années. Cet amour de la terre, je l'ai reçu de mon père. Il adorait faire un jardin, et il m'a transmis cet engouement à chaque printemps. Cet héritage qu'il m'a légué, je le chéris et j'en suis fière. C'est lui qui m'a appris les bases afin de faire un beau jardin productif. Il a construit les bacs de mon premier jardin, quand j'ai aménagé dans mon ancienne maison. Au fil des saisons, je me réjouissais de planter mes plants et mes semences dans ces bacs. Et depuis son décès, mon jardin prenait une signification encore plus particulière. Mais quand j'ai vendu la maison, je n'ai pas emporté avec moi mes bacs.... Donc sur mon nouveau terrain, je devais repartir à neuf... j'avais le choix entre faire un jardin en pleine terre ou retrouver le confort de faire un jardin surélevé. Et j'ai opté pour cette deuxième option. J'aime les jardins en pleines terres, mais les bacs en bois sont plus pratiques pour moi...pour le moment. Qui sait, peut-être que l'année prochaine une partie de mon jardin sera en pleine terre... car oui, je veux l'agrandir..trois jardins surélevés bois, et deux plus petit en plastique, ce n'est vraiment pas assez pour l'amoureuse des jardins que je suis.


L'héritage de mon père

« Cet amour de la terre, je l'ai reçu de mon père. Il adorait faire un jardin, et il m'a transmis cet engouement à chaque printemps. Cet héritage qu'il m'a légué, je le chéris et j'en suis fière.»


Semis de concombres

Faire mes semis


Pour la première année, j'ai choisi de partir mes semis de A à Z. Par le passé, je pouvais faire quelques semis, de tomates ou de concombres par exemple, mais j'achetais la plupart de mes plants (bio de préférence) à la pépinière. Toutefois, à cause de la situation actuelle (pandémie), l'accès au pépinière était fermé au moment où je devais commencer mes semis. Heureusement, ayant reçu en cadeau plusieurs semences bio, j'étais très fière de pouvoir commencer (un peu en retard quand même...)


Apprendre

« J'apprends en lisant, en cherchant des conseils sur internet, mais je pense aussi à mon père et à ce que lui ferais ».

J'ai choisi de commencer mon nouveau jardin avec trois bacs en épinette de 4 x 8 pieds. Cela me laissait peu de place pour planter tous les semis que je prévoyais faire. J'ai donc choisis d'en planter aussi dans deux bacs surélevé en plastique que j'avais, notamment pour les fines herbes, la laitue et roquette (et même quelques choux pac choi.)


Cette année, j'ai choisi de cultiver; (avec les semences bio du Jardin de l'écoumène)


Radis

Poivrons

Radis

Épinard

Concombres (2 sortes de concombres)

Oignons

Carottes

Betteraves (2 sortes de betteraves)

Navet

Ail (je devais en planter à l'automne dernier, mais je n'ai pas eu le temps...donc je fais un test avec l'ail de printemps)

Courgettes

Haricots nains

Tomates (4 sortes de tomates)

Laitue feuille de chêne

Roquette

Chou Pac choi

Melon

Et plusieurs fines herbes



Plants de tomate

C'est toujours un moment spécial


Quand je fais mon jardin, c'est toujours un moment spécial pour moi. J'ai une pensée pour mon père, et pour tous les magnifiques jardins qu'il a fait au fil des ans.


Je crois qu'en continuant de faire un jardin à chaque année, c'est ma manière de célébrer mon père, et de lui rendre hommage. Et je vais essayer de transmettre cet amour de la terre à mon fils!


En plus, je sais que faire un jardin, ce n'est pas seulement un loisir ou un passe-temps. C'est beaucoup plus que ça. Et avec ce blogue, je prévois prochainement partager de nouveaux projets en lien avec ça.


Bon jardinage !


Karine

REJOIGNEZ MA LISTE D'ABONNÉS

© 2020 Karine Malenfant

  • Instagram
  • Facebook
  • Facebook
  • Instagram