Petit carnet de notes d'un livre qui s'écrit le soir quand bébé dort #3


31 juillet 2020 22h50. J’ai mis le crayon de côté vers 22h30. Ce soir j’ai surtout fait de la retranscription j’en ai tellement à faire. Même si l’inspiration était là elle était plus douce. Depuis les derniers jours je me suis mise à retravailler le début du livre. J’ai ressenti le besoin que ce soit différent. Et maintenant je suis contente de ce que j’ai fait. 3 août 2020 22h30. C’est la pleine lune. J’aurais cru que l’inspiration serait présente. Et pourtant elle n’a qu’effleurée mon âme. Elle était si présente les derniers jours que j’avais l’impression d’avancer, beaucoup avancer. Mais ce soir j’ai travaillé en faisant de la retranscription...j’ai bien eu un peu d’inspiration mais sans plus. Cela fait bizarre quand on sait que c’est la pleine lune et que cette soirée aurait dû être chargé de vibrations...cela me laisse songeuse. Hier soir et même avant hier soir, le flot de mots étaient continu j’avais même du mal à l’arrêter. J’ai voulu poursuivre ces petits partages mais la fatigue m’a apporter avant que je m’en rende compte. Demain soir? Il se peut que je prenne congé. À suivre. 4 août 2020 22h. Ce soir l’inspiration n’est pas revenu. J’ai fait un peu de retranscription et pour une fois en 3 semaines j’ai pris le reste de la soirée pour prendre une pause et ...me concentrer sur un autre projet...qui n’est pas un projet d’écriture. J’ai hâte d’en parler. 6 août 2020 22h30. Hier soir j’ai débuté plus tard l’écriture et je n’étais pas très inspirée. D’ailleurs ça été comme ça toute la semaine. Je ne suis pas là plus grande fervente de la pleine lune cette fois ici. Elle m’a enlever mon inspiration mais...bizarrement elle m’a inspirée pour mon autre projet ( qui n’est pas en lien avec l’écriture.) c’est spécial de voir à quel point l’inspiration est là mais sous diverses formes. Si elle est moins présente pour l’écriture elle est là pour une autre partie de mon travail. 8 août 2020 22h30. Premier congé d’écriture en un mois. Un mois ici à l’oasis de paix. On repart demain ! 12 août 2020 22h. J’ai repris l’écriture ce soir. L’inspiration était là mais j’ignore ce qu’il y a dans l’air ces temps-ci, elle n’est pas aussi forte qu’avant la pleine lune. J’ai tout de même écrit et j’ai avancé mais je préfère quand elle est là et puissante. Je suis rendu à 145 pages. Je suis fière du travail que j’ai fait jusqu’à maintenant. Jusqu’à maintensnr j’ai 13 août 2020

22h. L'écriture du livre avance bien...on a passé 1 mois à l'oasis de paix, et l'inspiration était extraordinaire..ici un peu moins...


14 août 2020

22h15. Les jours filent. L'écriture du livre avance. J'espère le terminer pour décembre afin de le publier en 2021.


15 août 2020

22h. J'ai écrit un petit texte pour mes réseaux sociaux. Durant les derniers mois, j’ai réalisé mon « humanité ». C’est peut-être étrange ce que j’écris mais c’est vrai. En fait depuis que je suis mère, je constate à quel point je dois être là pour mon fils. Et quand je dis Être Là ça veut dire en Vie. Jamais avant je n’avais accordé autant d’importance à cette humanité. Au fait qu’un jour (très lointain j’espère) j’allais mourir. On se croit invincible jusqu’à ce qu’on dépose ce petit être sur soi. Soudainement on devient fragile. En fait on vit les contraires, les extrémités. On se sent plus fort mais aussi plus faible. On se croit le héros mais on a peur de mourir et de laisser l’enfant qu’on vient de mettre au monde. Dernièrement à mon oasis de paix où j’ai eu le bonheur d’y passer un mois, j’ai compris que cette humanité, cette fragilité, cette peur étaient aussi mes plus grandes forces, qu’elles étaient la source même de mon rôle de mère. Que j’étais là où je devais être et que mon fils était celui qui nourrissait mon âme de la plus belle lumière. Oui je suis humaine, mais je suis aussi divine et aux yeux de mon fils je suis sa mère, son univers, son Tout. Et ça, ça me donne la force d’aller au-delà de toutes les frontières. Je suis une maman avant tout. Je continue le travail d'écriture...et je suis inspiré. Je vous en parle prochainement.


Karine

REJOIGNEZ MA LISTE D'ABONNÉS

© 2020 Karine Malenfant

  • Instagram
  • Facebook
  • Facebook
  • Instagram