S'accepter et s'aimer après l'accouchement (partie 1)

Les marques resteront à jamais gravé sur mon corps, et c'est correct comme cela. Ça me rappelle toutes les étapes de ma grossesse et de mon accouchement, pour accueillir l'être le plus important dans ma vie.



Je ne pensais pas un jour parler de ça. Je ne crois pas avoir déjà abordé le sujet. Mais après avoir accouché, pour parler du sujet dont il est question, je ne peux pas passer à côté. «S'aimer et s'accepter après l'accouchement». Avant d'être enceinte, on a un rapport différent les unes des autres avec notre corps; on l'aime, on l'aime pas, ou juste un peu, on aime un aspect ou pas du tout. Enceinte, je n'y ai pas trop pensé, même si à chaque rencontre avec le médecin, je devais me peser. Pour moi, c'était normal, et C'EST NORMAL de prendre du poids enceinte. Avec ce partage, je voulais apporter mon point de vue, avec mon expérience quant à savoir si j'ai pu passer outre la prise de poids et continuer à me percevoir de la même manière, m'aimer et m'accepter après avoir accueilli l'être le plus important dans ma vie. Je suis certaine que je ne suis pas la seule dans ce cas-ci.


Est-ce que c'est tabou ou non de parler de poids? il me semble que oui, un peu du moins. Bref, j'ai pris 30 livres enceinte... Je n'ai pas peur d'en parler, ça ne me dérange pas du tout. Peut-être parce que ma relation avec mon corps et la nourriture n'a jamais été une source de stress, ni un problème. Je n'ai jamais eu le corps d'un mannequin, il n'a jamais été parfait, et au fil des années, j'ai maigri, j'ai engraissé, et je ne m'en suis jamais vraiment fait avec ça. Je m'acceptais comme ça. Bien sûr, il y a eu des moments où j'aurais aimé être plus mince, surtout chaque fois que je me retrouvais sur une plage lors d'un voyage au soleil, mais sinon, ça allait. Avant ma grossesse, je trouvais mon poids idéal...même si les années d'avant j'étais plus mince.



Puis, j'ai pris 30 livres durant ma grossesse. Pourtant, je vivais un si beau miracle, une si belle expérience. Ce petit être grandissait en moi. Peu importait combien de livres j'allais prendre. Je portais mon fils, et c'est tout ce qui comptait réellement.



Mais je veux surtout parler de L'APRÈS accouchement. Comment je me suis senti et je me sens maintenant que bébé est arrivé. Est-ce que j'aime mon corps? est-ce que je me sens bien? est-ce que j'ai réussi à perdre toutes les livres? je peux facilement répondre dans l'ordre OUI (mais pas à tous les jours), OUI et NON.


OUI j'aime mon corps même si j'aimerais perdre ces livres en trop...mais il y a des jours où j'aimerais avoir perdu toutes ces fichues livres, vous savez le genre de journée où tu ne te sens pas à ton avantage, où même un peu de maquillage n'arrive pas à te faire sentir belle, et bien, là j'avoue que j'aimerais bien aimer mon reflet dans le miroir...mais il y a aussi des jours (la plupart du temps) où OUI j'aime mon corps et j'accepte les livres en trop...et OUI je me sens bien (malgré tout)...et NON je n'ai pas réussi à perdre tout le poids que j'avais pris...et c'est correct comme ça pour le moment. J'ai bien sûr perdu plusieurs livres...mais je sais que je vais mieux me sentir une fois que les autres livres vont partir..Mais est-ce que cela m'affecte vraiment? disons que je ne rentre pas dans tous mes vêtements précédent la grossesse (mais voyons le positif ça va me permettre de changer ma garde-robe hahaha!)




Honnêtement depuis mon accouchement, je ressens une certaine pression (elle vient sûrement juste de moi) mais chaque fois que je vois (sur les réseaux sociaux) des mamans redevenir aussi mince qu'avant leur grossesse, ça me fait me sentir bizarre, parce que moi je n'ai pas perdu tous ces kilos, parce que je n'arrive pas à rentrer dans mes jeans préférés, parce que si je m'achète un chandail je dois prendre une taille au-dessus, et là j'avoue que je ne me sens pas toujours bien avec ça.


Et puis, je vois le sourire de mon fils, et j'oublie ces livres en trop...


Est-ce que c'est juste moi qui se sent comme ça? Mais je bouge ! S'occuper d'un bébé (qui est rendu à 21lbs) il n'y a pas de vacances, ça fait faire de l'exercice et ça me fait marcher, bouger en masse...mais si on parle d'exercice à proprement parler, je prends des marches (j'adore ça) ..mais je ne m'entraîne pas dans un gym, je ne trouve pas le temps pour ça (et bien honnêtement j'ai déjà été par le passé et ça ne m'intéresse plus)...mais mon texte se voulait plus pour savoir si je m'accepte et si je m'aime après avoir accoucher...et la réponse est OUI (même s'il y a des hauts et des bas) l'important est de s'accepter comme on est, et de reconnaître que rien n'est parfait...alors j'accepte mon corps comme je l'acceptais avant d'être enceinte, avant d'accoucher...et j'aime la personne que je suis devenu...même si les journées sont parfois si longue, même si je m'oublie au passage, même si je n'ai pas le temps de faire tout ce que je voudrais faire...Je vais perdre ces kilos en trop, je le sais...mais suis-je pressé d'y arriver? non... l'important est d'être en forme et de se sentir bien... Alors oui, s'accepter et s'aimer après avoir accoucher est possible !

Dans la partie 2 je vais aborder l’aspect émotif de l’après accouchement. Texte à venir.


J'accepte que la vie change, que les marques resteront à jamais gravé sur mon corps, et c'est correct comme cela. Ça me rappelle toutes les étapes de ma grossesse et de mon accouchement, pour accueillir l'être le plus important dans ma vie.



Karine



REJOIGNEZ MA LISTE D'ABONNÉS

© 2020 Karine Malenfant

  • Instagram
  • Facebook
  • Facebook
  • Instagram