Voyager à travers un documentaire...qui bouleverse et qui nous fait prendre conscience...


Photo: Netflix

Avant je n'étais pas trop du genre à écouter des documentaires. Depuis un an ou deux, j'aime ça. Cela dépend bien sûr du sujet, mais quand cela m'intéresse, je suis très enthousiaste de pouvoir en écouter. Pourtant, aucun ne m'avait autant intéressé, bouleversé et fait prendre conscience de tous pleins de choses que le documentaire « Les pieds sur Terre» avec Zac Efron sur la plateforme Netflix. En débutant le visionnement, je ne m'attendais pas du tout à trouver de si bons sujets, de si belles images, tout cela animés par un acteur américain et un nutritionniste.



Dès le premier épisode j’ai été agréablement surprise par les sujets abordés et par les magnifiques images et paysages. Je n’avais pas l’impression de regarder un acteur mais plutôt un humain préoccupé par la cause environnementale de la planète. Et c’est à cet instant que j’ai su que j’allais vivre de bons et beaux moments en visionnant les épisodes.


Je ne connaissais pas son ami Darin Olien, nutritionniste mais en regardant sur internet ce qu’il fait et les livres qu’il écrit, je me suis aussitôt procurée un de ses livres Superlife.

Le documentaire est divisé en 8 épisodes. Chaque épisode tourne autour d’un pays en particulier.


1- Islande

2- France

3- Costa Rica

4- Sardaigne

5- Lima

6- Porto Rico

7- Londres

8- Isquitos*


* Informations trouvés sur Netflix


Et je les ai savourer tous les 8. J’ai aimé en apprendre plus sur l’eau, sur l’énergie renouvelable, sur les méthodes alimentaires de d’autres cultures, sur la culture des pommes de terre et tellement d'autres sujets intéressant.


C’est mon coup de cœur de l’été. J’ai passé de belles soirées à écouter ça après avoir travaillé en écriture. C’était ma pause repos.


J’ai trouvé cela inspirant et motivant.


Je ne pensais pas en écrire un article sur mon blogue, mais je l'ai trop apprécié pour ne pas en glisser un mot.


Bon visionnement,


Karine


REJOIGNEZ MA LISTE D'ABONNÉS

© 2020 Karine Malenfant

  • Instagram
  • Facebook
  • Facebook
  • Instagram